GIRAFE N°44 Septembre 2017


A la une... le 9/09 2017

Douai : un ciné-débat à l'occasion de la Journée internationale de prévention de l'alcoolisation foetale

Le Réseau prévention SAF organise une session d'information/sensibilisation ce jeudi 14 septembre après-midi. Cette réunion a pour objectif de sensibiliser les professionnels à la problématique des risques et des dommages liés à l'alcoolisation foetale et de leur apporter les connaissances nécessaires pour être des relais de prévention auprès de leurs usagers.

Suite à la projection du documentaire « Les bébés de l'alcool » réalisé par Laure Gratias, les docteurs Pascale Lancel du Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie de Douai et Danièle ZIOLKOWSKI de la Clinique des Erables à Hénin-Beaumont échangeront avec les participants. De 13h30 à 16h salle Jean Faveau des salles d'Anchin, rue Fortier à Douai. Demande d'information complémentaire Des stands de prévention à destination des habitants sont également organisés sur le territoire du douaisis.

Des animations en région

L'ANPAA Nord-Pas-de-Calais et ses partenaires de l'alcoologie et de la périnatalité agissent tous les ans auprès de l'ensemble de la population féminine et de son entourage pour développer des actions de sensibilisation sur les risques et dommages liés la consommation d'alcool des femmes pendant une grossesse. Nous vous invitons à venir échanger avec les professionnels et bénévoles qui se mobilisent à chaque édition du 9/09. Pour connaître la programmation des différentes actions sur la région, consulter l'édition 2017 du calendrier collaboratif. Pour contacter un chargé de prévention.

A télécharger...

Une campagne de communication spécifique

Dans son communiqué de presse du 6 septembre, Santé publique France présente « les résultats 2017 de l'enquête sur les connaissances et perceptions des risques de la consommation d'alcool pendant la grossesse. Malgré une prise de conscience encourageante, trop de Français minimisent encore l'impact d'une consommation faible ou ponctuelle d'alcool sur la santé des enfants à naître. C'est pourquoi, SpF déploie à partir du 9 septembre et durant tous le mois, une campagne nationale d'information dans la presse et sur le web, à la fois auprès du grand public et des professionnels de santé. Elle s'appuye sur le message clé « vous buvez un peu, il boit beaucoup » pour promouvoir le principe de précaution : « zéro alcool pendant la grossesse ». » SpF invite les femmes à contacter le dispositif d'aide à distance via le site Internet Alcool Info Service ou par téléphone au 0 980 980 930 de 8h à 2h, appel non surtaxé.

Données épidémiologiques : portrait de territoire

Addictions en Nord-Pas-de-Calais : consommations de substances psychoactives et offre médicosociale

Etat des lieux des consommations de substances psychoactives et de l’offre médicosociale en 2016 réalisé à partir de sources statistiques administratives et d’enquêtes en population générale et auprès des professionnels des dispositifs d’accueil et de soins aux personnes souffrant d’addictions (csapa, caarud, cjc). Ed. OFDT et ARS Hauts-de-France, décembre 2016 - 98p.

Femmes & vulnérabilités

La santé et l'accès aux soins : une urgence pour les femmes en situation de précarité

Dans un rapport publié cet été, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes précise que « les problématiques en santé et dans l’accès aux soins de ces femmes dites « hors radar » tiennent à la fois à des inégalités sociales de santé et à des spécificités liées au genre. »

Dans un premier temps, les auteurs précisent que les maladies professionnelles, les accidents de travail et de trajet sont en forte augmentation depuis 15 ans. Les femmes, en général, sont aussi plus exposées aux troubles psychologiques et celles en situation de précarité ont un moindre suivi gynécologique. D’autant plus que la mortalité prématurée liée à des maladies cérébro-vasculaires chez les ouvrières est en moyenne 3 fois supérieure à celle des cadres et des professions intermédiaires, des affections accrues par une consommation dommageable de tabac et d’alcool. Dans un second temps, les auteurs ajoutent que les conditions de travail des femmes précaires, le manque de moyen financier et les freins culturels et symboliques constituent des obstacles multifactoriels à l’accessibilité et l’utilisation du système de soins. Enfin, parce qu’elles sont femmes et en situation de précarité, elles subissent donc pleinement les conséquences du sexisme, encore présent dans la société en général.

Le HCE appelle donc à une politique volontariste de lutte contre les inégalités de santé qui tiennent compte des inégalités de sexe, et encourage le développement de dispositifs spécifiques à destination des femmes en situation de précarité. Le Haut Comité propose 21 recommandations réparties selon 3 axes de développement concernant l’évaluation des risques et la pénibilité en milieu professionnel, l’adaptation de l’offre de soins et la prise en charge aux besoins de ces femmes et l’intégration des spécificités féminines précaires dans les politiques publiques. Ed. HCE, juillet 2017 - 124p.

Accès aux soins prénatals et santé maternelle des femmes immigrées

Les auteurs indiquent que « les femmes immigrées présentent un risque accru de décès maternel, en particulier celles nées en Afrique subsaharienne qui présentent également un risque significativement plus important de morbidité maternelle sévère. Les travaux mettent de plus en évidence un taux de suivi prénatal inadéquat très élevé ainsi que certains soins différenciés pour les femmes nées en Afrique subsaharienne. Les auteurs soulignent également la nécessité de poursuivre les recherches concernant les barrières à l’accès aux systèmes de soins et aux soins de qualités des femmes immigrées enceintes, car les données françaises montrent l’existence d’inégalités sociales de santé maternelle entre les femmes immigrées et les femmes nées en France. » Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°19-20, 5 septembre 2017 - pp.389-395

Périnatalité & conduites addictives

Plus de 1700 enfants qui naissent chaque jour dans le monde sont atteints d’embryofoetopathie alcoolique

Les auteurs d'une étude, publiée dans la revue Jama pediatrics ce 21 août, précisent que du « fait de la faible sensibilisation et du faible accès aux services diagnostiques, très peu de ces enfants recevront un diagnostic adéquat, ce qui réduit la probabilité que des soins adéquats soient administrés et que l’exposition soit évitée lors de futures grossesses. Les auteurs souhaitent que l’exposition prénatale à l’alcool soit érigée en tant que priorité en matière de santé publique. » Univadis actualités médicales, 23 août 2017

Accompagner des publics souffrant de troubles liés à  l'alcoolisation foetale

Des ressources pour favoriser l’accueil des personnes atteintes de TCAF

L’association Vivre avec le SAF contribue de par ses missions à apporter de nombreux outils aux personnes de l’entourage d’enfants, d’adolescents et d’adultes souffrant de Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (TCAF) pour favoriser le développement d’un environnement et de pratiques éducatives bienveillantes.  Dans notre numéro 41 de décembre 2016, nous vous avons présenté un guide à l’attention des parents et des aidants dans lequel les auteurs s’attachent à donner de nombreux « exemples de réussites au quotidien » qui illustrent « les bonnes pratiques » présentées.

Dans ce numéro, nous souhaitons porter à votre connaissance trois brochures éditées par l’association à l’attention de publics cibles particuliers auprès desquels il semble important de communiquer sur les effets de l’alcoolisation fœtale et notamment sur la limitation du développement intellectuel, la dysrégulation émotionnelle et la dysfonction exécutive. Les brochures « TCAF : police et justice : les clés pour se comprendre et communiquer » à l’attention policiers, avocats et magistrats, « Employer des personnes atteintes de TCAF » à l’attention des employeurs, travailleurs sociaux et accompagnants et « Comprendre et aider dans leur scolarité les enfants présentant des TCAF » à l'attention des médecins scolaires apportent des « clés pour repérer », « comprendre » et « communiquer » et valorisent les « atouts particuliers » de ces personnes porteuses de SAF ou autres TCAF.

Améliorez vos compétences

Addictions et périnatalité : présentation d’outils

L'ANPAA Nord-Pas-de-Calais, grâce au soutien de l'ARS Hauts-de-France, vous invite à venir découvrir des ressources pédagogiques et à partager vos observations à partir de votre expérience en vue notamment de la mise en place d'actions de prévention sur les risques liés aux consommations de produits psychoactifs pendant la grossesse : le 18 septembre à Lens, le 12 octobre à Maubeuge et le 30 novembre à Arras. Inscription en ligne

La famille : entre parentalité et conjugalité : formation

Programmée par le Département Formation de l’Association pour la Formation, l’Expérimentation et la Recherche en Travail Educatif et Social, AFERTES, cette formation a pour objectifs d’interroger les liens conjugaux et parentaux dans des situations de précarité des familles ou dans les situations de construction de la parentalité face au „handicap“ et de sensibiliser les professionnels à l’importance de considérer „conjointement“ ces deux dimensions dans leur compréhension des systèmes familiaux et dans leurs perspectives d’accompagnement. Arras : fin novembre et début décembre 2017. Catalogue de l’Afertes

Périnatalité, parentalité et addictions : sensibilisation et formation

Proposées par l'ANPAA, ces sessions ont pour objectifs de comprendre les conduites de consommations à risque des femmes enceintes, de connaître les effets d'une alcoolisation sur le déroulement de la grossesse et le développement de l'enfant à naître, d'acquérir des repères pour aborder la question des consommations à risques, d'accompagner les femmes enceintes et jeunes parents et d'avoir des outils pour prévenir et intervenir précocement.

. Sensibilisation : le 20 octobre à Arras, le 7 novembre à Boulogne-sur-Mer et le 1er décembre à Lens. Inscription en ligne

. Formation : les 2, 3 et 19 octobre à Douai et les 7, 8 et 11 décembre à Valenciennes. Inscription en ligne

Comment aborder le tabagisme chez la femme enceinte ? formation

Proposée par ECLAT-GRAA, cette formation a pour objectifs de connaître les notions essentielles du tabac, de mettre en oeuvre les techniques de l'entretien motivationnel, de connaître les différents outils pour accompagner la femme enceinte et d'être à l'aise avec la substitution nicotinique, savoir prescrire et accompagner la personne. Les 21, 22 septembre et 5 octobre à Cambrai, les 28, 29 septembre et 7 novembre à Amiens, les 2 et 3 octobre et 14 novembre à Lens, les 5, 6 octobre et 9 novembre ou les 30 novembre, 1er et 19 décembre à Saint-Quentin, les 5 et 12 décembre et 16 janvier 2018 à Laon, les 7 et 8 décembre et 12 janvier 2018 à Abeville ou Lille, les 14 et 15 décembre et 18 janvier 2017 à Beauvais. Inscripiton en ligne

Agenda

Journée régionale Femmes et Addictions, le 29 septembre 2017, Metz

La Fédération Addiction propose une série de rencontres pour favoriser l'évolution des pratiques d'accueil et d'accompagnement des femmes. Découvrir le programme

Equipe Mobile Parentalité du Cèdre Bleu : portes ouvertes, le 9 octobre 2017, Lille

Faire connaissance de l'équipe, échanger sur le projet de l'E.MO.P et découvrir les locaux. Prévenir de votre venue

13ème Colloque d'addictologie du Pas-de-Calais, le 10 octobre 2017, Boulogne-sur-Mer

L'Unité Régionale Hauts-de-France de la Fédération Addiction propose cette année d'échanger sur la thématique « Aller vers : nouvelles pratiques en addictologie ». Découvrir le programme

Les addictions et les femmes, le 19 octobre 2017, Lyon

Journée régionale organisée par l'Union Régionale des CIDFF à destination des professionnels travaillant au contact des femmes ayant pour objectif d'apprendre à mieux comprendre, repérer et orienter les femmes dépendantes de produits psychoactifs. Découvrir le programme